des poules pour fermer les cycles

Depuis longtemps nous parlions d’installer des poules au jardin pour transformer nos restes de cultures (tiges, légumes trop abimés,…) en délicieux œufs. Nous pouvions par la même occasion profiter de petits becs qui mangent des parasites et donner quelques mois de vacances au soleil à des poules de réforme. Un beau pan de permaculture.

Bravo à Laurent et Marc-Antoine pour la réalisation d’un poulailler déplaçable, équipé pour protéger notre volaille de prédateurs avoisinants, et à partir de matériaux de récupération recyclés !

Après une première semaine de cohabitation paisible début juillet, les gallinacées ont trouvé un moyen de sortir de leur filet de protection pour accompagner nos travaux de plantation au jardin, c’était plutôt rigolo. Pour manger nos concombres, c’était moins rigolo. Et pour provoquer la martre qui passait par là, c’était fatal.

Nous sommes donc ravis du concept théorique, mais devons revoir la pratique pour que ce cycle naturel soit bouclé moins rapidement.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *